Le Glossaire des Centres de Santé

Retrouvez toutes les connaissances nécessaires à la bonne gestion de vos centres de santé à travers ces 9 thèmes clés.

Thème 1 : Les différents établissements de santé

  • Cabinet dentaire : Un cabinet dentaire et un établissement privé où exerce un ou plusieurs dentistes de manière libérale.
  • Cabinet médical : Un cabinet médical et un établissement privé où exerce un ou plusieurs médecins de manière libérale.

[Article sur le même sujet :Logiciel centre médical : ce qu’il faut savoir avant de s’engager]

  • Centre dentaire : Un centre dentaire est un établissement regroupant plusieurs dentistes travaillant pour le centre en tant que salarié. Ceux-ci s’occupent principalement des consultations et délèguent les tâches administratives au personnel d’accueil.

[Article sur le même sujet : Centre dentaire : pourquoi se faire accompagner ?]

  • Centre médico-dentaire : Un centre médico-dentaire est un établissement regroupant plusieurs professionnels de santé de diverses spécialités ainsi que des dentistes travaillant pour le centre en tant que salarié. Ceux-ci s’occupent principalement des consultations et délèguent les tâches administratives au personnel d’accueil.

[Article sur le même sujet : Centre de santé – 4 Conseils pour bien choisir votre logiciel de gestion]

  • Centre de santé : Un centre de santé est un établissement de santé regroupant plusieurs médecins, de même ou de différentes spécialités médicales, travaillant pour le centre en tant que salarié. Ceux-ci s’occupent principalement des consultations et délèguent les tâches administratives au personnel d’accueil.

[Article sur le même sujet : 5 bonnes pratiques pour optimiser la rentabilité de votre centre de santé]

  • Centre de santé polyvalent : Un centre de santé polyvalent est un établissement de santé regroupant plusieurs professionnels de santé pratiquant différentes spécialités médicales. Ces professionnels de santé travaillent pour le centre en tant que salariés. Ceux-ci s’occupent principalement des consultations et délèguent les tâches administratives au personnel d’accueil.

[Article sur le même sujet : DESMOS, le logiciel des centres de santé polyvalents]

  • Centre médical : Un centre médical est un établissement de santé regroupant plusieurs médecins, de même ou de différentes spécialités médicales, travaillant pour le centre en tant que salarié. Ceux-ci s’occupent principalement des consultations et délèguent les tâches administratives au personnel d’accueil.
  • Centre ophtalmologique : Un centre ophtalmologique est un établissement regroupant plusieurs ophtalmologues ou autres spécialistes de la vision (ex: orthoptistes)  travaillant pour le centre en tant que salariés. Ceux-ci s’occupent principalement des consultations et délèguent les tâches administratives au personnel d’accueil.
  • Maison de santé : Les maisons de santé sont des structures de soins de proximité  pluri professionnelle regroupant, entre autres, des professionnels de santé, des auxiliaires médicaux ou encore des pharmaciens.
  • Hôpital : Un hôpital est un établissement de soins où un personnel soignant peut prendre en charge des personnes malades ou victimes de traumatismes trop complexes pour être traités à domicile ou dans un centre médical / cabinet médical.
  • Selarl : la SELARL (Société d’Exercice Libéral A Responsabilité Limitée) est une structure juridique réservée aux professions libérales réglementées. Certains praticiens choisissent de se regrouper en SELARL afin de se regrouper dans un même lieu de consultation et partager certains frais.

Thème 2 : les différentes spécialités d’un centre de santé

  • Dentaire : La spécialité dentaire est pratiquée par un dentiste, spécialiste des dents, soignant la bouche de ses patients.

[Découvrez DESMOS, le logiciel dédié aux centres de santé dentaires et polyvalents]

  • Kinésithérapie : Discipline paramédicale utilisant des techniques passives et actives ou des agents physiques dans un dessein préventif ou thérapeutique (rééducation).
  • Gynécologie : Spécialité médicale consacrée à l’étude de l’organisme de la femme et de son appareil génital, du point de vue tant physiologique que pathologique.
  • Infirmière : Personne habilitée à assurer la surveillance des malades et à les soigner sur prescription médicale.
  • Médecine généraliste : Docteur chargé des soins médicaux généraux. Le médecin généraliste est généralement le premier consulté en cas de problème de santé. Il effectue le suivi durable et régulier de ses patients.
  • Médecine spécialiste : Le médecin spécialiste est un médecin qui a choisi une spécialité parmi les nombreuses spécialités de médecine. Il se consacre donc uniquement à sa spécialité
  • Ophtalmologie : Science et spécialité médicale qui s’occupent de la structure et du fonctionnement des yeux et des maladies qui les atteignent.
  • Orthodontie : spécialité médicale visant à prévenir ou à corriger les anomalies de position des dents.
  • Stomatologie : spécialité médicale qui se consacre à l’étude des maladies de la cavité buccale ainsi qu’à leur traitement.

Définitions Provenant de : https://www.larousse.fr/  et https://www.linternaute.fr/

 

[Découvrez DESMOS : le logiciel qui accélère le développement de vos centres de santé]

Thème 3: Le tiers payant, obligatoire en centre de santé

  • Délais de forclusion : Si une facture date de plus de 2 ans et 1 trimestre, ladite facture n’est plus due. Il est donc nécessaire de relancer régulièrement les tiers payeurs afin d’éviter toute perte de trésorerie.
  • Gestionnaire tiers-payant : Le gestionnaires tiers-payant gère les tiers-payant de la structure médicale : suivi, traitement, relance…
  • Taux de rejet : Le taux de rejet correspond au pourcentage de télétransmission refusée par les tiers-payeur. Ces rejets peuvent provenir de différents facteurs (erreur de droit du patient, erreur sur les informations patients, etc…) et doivent être corrigés afin de pouvoir les relancer.

[Article sur le même sujet : Comment éviter les rejets de télétransmission pour son centre de santé]

  • Télétransmissions : La télétransmission consiste, pour le professionnel de santé, à envoyer les Feuilles de Soins sous format électronique à l’assurance maladie. Ce système de facturation est décrit dans le cahier des charges SESAM-Vitale, conçu et mis à jour par le GIE SESAM-Vitale. (définition du GIE Sesam Vitale)

[Article sur le même sujet : Télétransmission : les 3 raisons des rejets FSE]

  • Tiers payant : Le système du tiers payant dispense le bénéficiaire de l’Assurance maladie de faire l’avance des frais médicaux. Celui-ci doit obligatoirement être pratiqué dans les centres de santé. Attention : le tiers-payant représente en moyenne 70% du chiffre d’affaires d’un centre de santé, il est donc indispensable de bien le gérer.

[Article sur le même sujet : Quelle organisation interne pour un tiers-payant efficient ?]

  • Tiers payeurs : Dans le domaine de la santé, les tiers-payeurs correspondent aux établissements prenant en charge les dépense médicales des patients (sécurité social et mutuelles)
  • Principales raisons des rejets :  En centre de santé, les rejets du tiers-payant sont monnaie courante et présentent un véritable risque pour le trésorerie l’activité de celui-ci. LEs rejets résultant principalement des erreurs humaines (d’où l’importance d’un personnel formé), des droits du patient (d’où l’importance de mettre à jour les informations patients et de lire systématiquement la carte vitale),ou encore les erreurs dûes au parcours de soin.

[Article sur le même sujet :Télétransmission : les 3 raisons des rejets FSE]

Thème 4 : Les attentes patients

    • Accessibilité : Les patients évoluent avec leur temps. A l’ère de la digitalisation et du tout numérique, les français ont pris l’habitude d’avoir accès à tout, tout de suite et de n’importe où. Dans le secteur de la santé, les attentes sont les même. Il est donc indispensable de proposer des services innovants et pratiques comme la prise de rendez-vous en ligne, la téléconsultation, un portail patient, etc…

Webinar sur le même sujet : Innovation, découvrez le Portail Patient.

    • Comprendre le plan de traitement : Le patients attendent de comprendre leurs pathologies, notamment dans le secteur dentaire : un patient comprenant la pathologie et les soins nécessaires sera plus enclin à accepter les soins prescrits. Pour vous assurez de l’adhésion au plan de traitement, l’intelligence artificielle incluse dans DESMOS vous accompagne.
    • Facilité de paiement : Une des attentes principales des patients se rendant en centre de santé est la facilité de paiement. En effet le tiers payant, obligatoire en centre de santé, est un élément important aux yeux des potentiels patients puisque celui-ci leur évite les avances de frais.
    • Prise de rendez-vous rapide : la disponibilité est également un critère de choix pour les patients. En effet, à l’heure du numérique et du “tout disponible à tout moment”, ceux-ci ne souhaitent plus attendre des semaines, voire des mois pour obtenir un rendez-vous.
    • Proximité : la proximité joue un rôle dans le choix du lieux de santé des patients. Pour des raisons de praticité, bon nombre de patients choisissent en partie le lieu de santé en fonction de la proximité entre celui-ci et leur domicile.
    • Qualité des soins : Bien évidemment, la qualité des soins prodigués à également un impact sur le choix du lieu de santé. Cela ne sera sans doute pas le critère principal pour une première visite chez un médecin généraliste ou pour une visite de routine chez un dentiste, mais toute mauvaise expérience risque de faire fuir les patients qui ne reviendront pas l’établissement de santé, et qui risque même de propager leurs avis négatifs.

Thème 5 : les fonctionnalités nécessaires au fonctionnement d’un centre de santé

    • Un logiciel métier unique : Un logiciel métier unique est indispensable pour gérez l’ensemble de vos spécialités médicales et des activité du centre depuis un seul logiciel.
    • Agenda bidirectionnel : Un agenda bidirectionnel permets au personnel d’accueil de ne pas jongler entre 2 écrans. L’ensemble des rendez-vous pris depuis votre plate-forme de rendez-vous en ligne se retrouvera automatiquement dans votre logiciel métier, et inversement.
    • Cloud : Un logiciel cloud offre une solution sans installation, sécurisée et accessible de n’importe où. Le cloud permet également de bénéficier d’innovations et de mises à jour de manière “invisible”.

[Article sur le même sujet : Centre de santé : les logiciels cloud boost vos performances !]

    • Dossier patient unique : le dossier patient unique permet aux différents spécialistes  de santé du centre d’avoir une vue d’ensemble sur leurs patients.
    • Facturation Sesam Vitale : Indispensable pour télétransmettre les FSE (Feuille de Soins Electroniques) et DRE (Demandes de Remboursement Electroniques) en quelques clics.
    • Gestion multi-centre : la capacité, pour un logiciel métier, à centraliser l’ensemble des informations des centres afin que celles-ci soient accessibles  depuis n’importe quel centre.
    • Gestion multi-spécialitéla capacité, pour un logiciel métier, à gérer l’ensemble, ou une partie, des spécialités médicales rencontré en centre de santé.

[Article sur le même sujet : DESMOS, le logiciel de gestion des centres de santé polyvalents]

 

    • Schéma dentaire interactif : dans le cas d’un centre dentaire, un schéma dentaire interactif est une véritable aide dans le parcours de soin. Il facilite la saisie et permets aux praticiens de se concentrer sur leurs patients.
    • Tiers-payant centralisé : La centralisation des données vous permet de gagnez du temps et d’avoir une meilleur gestion de votre tiers-payant.
[Article sur le même sujet : Quelle organisation interne pour un tiers-payant efficient ?]

Thème 6 : les fonctionnalités innovantes pour les centres de santé

  • Le Portail Patient : Véritable bénéfice offert pour les deux parties, le portail patient permet aux praticiens d’allouer davantage de temps aux consultations et aux soins, et simplifie la vie du patient en lui proposant de réaliser différentes démarches depuis chez lui… Un gain de temps considérable pour les centres de santé et leurs patients !

[Article sur le même sujet : Portail Patient : améliorons ensemble la relation patient / praticien ]

  • IA / L’intelligence artificielle en santé : c’est un ensemble de connaissances partagées, émises par tous les praticiens qui l’utilisent, pour enrichir et améliorer la qualité de soins et les performances. Elle intervient comme une aide au praticien pour établir son plan de traitement mais aussi comme une seconde opinion, disponible 24h/24, 7j/7, n’importe où.

[Article sur le même sujet : Quand l’IA appliquée à la santé devient concret ]

  • Facturation mobile : Facturez vos patients où que vous soyez et sur n’importe quel terminal. Cette fonctionnalité est indispensable pour les praticiens nomades, facturant au pied du patients lors de visites à domicile.
  • Statistiques personnalisées : Suivez la performance de vos centres de santé : Nombre de passages dans un centre, de factures, de patients, féminins ou masculins, compris dans telle ou telle tranche d’âge, nombre de prises en charge longue durée, nombre de patients CMU, chiffre d’affaires par type de patientèle, par type de soin… Tous ces chiffres sont les nerfs de la guerre pour les centres de santé et demandent des traitements multiples et précis.
  • API ouverte : une API ouverte permet une interconnexion entre vos différents logiciels (radio, comptabilité…) et votre logiciel métier

Thème 7 : Les certifications des logiciels pour centres de santé

  • Asip v2 / labélisation e-santé : Le label atteste de la conformité à un corpus d’exigences des solutions que les éditeurs ont présentées à la labellisation (plus d’info ici)
  • Charte e-santé : Cette charte « Engagé pour la e-santé » a été signée par 235 industriels. Ils s’engagent formellement dans cette feuille de route ministérielle à mener à bien plusieurs chantiers numériques essentiels à la modernisation de notre système de soins et à l’amélioration de la prise en charge des personnes dans les secteurs sanitaire et médico-social. (plus d’info ici)
  • Labélisation LAP : La labélisation “Logiciel d’Aide à la Prescription” permet d’être en adéquation avec le référentiel de la Haute Autorité de Santé (HAP), garantissant sécurité et traçabilité de la prescription. Cette certification procure de nombreux bénéfices : La certification LAP respecte le cadre législatif français, elle est branchée à la base médicamenteuse Thesorimed régulièrement mise à jour, elle permet de gérer les contre-indications médicamenteuses, alerte sur les surdosages et les allergies, la posologie est directement récupérée depuis la base médicamenteuse certifiée,etc…
  • Marquage CE classe 1 : Le Marquage CE des dispositifs médicaux de classe I, basée sur la sécurité et la qualité des logiciels LAP, permet de garantir une meilleure qualité des prescriptions médicales pour des prescriptions pérennes. (plus d’info ici)
  • SEGUR : Loi visant à améliorer le système de santé par la confiance et la simplification (plus d’info ici)
  • DMP : Le Dossier Médical Partagé (DMP) est un carnet de santé numérique qui conserve et sécurise vos informations de santé : traitements, résultats d’examens, allergies… Il vous permet de les partager avec les professionnels de santé de votre choix, qui en ont besoin pour vous soigner. (plus d’info ici)

Thème 8 : Les termes à connaître dans un centre de santé

  • ADRi : intégré au logiciel de facturation SESAM-Vitale, le téléservice Acquisition des DRoits intégrée (ADRi) permet aux professionnels de santé d’acquérir les informations concernant la situation médico-administrative d’un bénéficiaire de soins nécessaires à l’élaboration d’une facture.
  • ALD : Le dispositif des affections de longue durée (ALD) a été mis en place dès la création de la sécurité sociale afin de permettre la prise en charge des patients ayant une maladie chronique comportant un traitement prolongé et une thérapeutique particulièrement coûteuse.
  • AMO : AMO est l’acronyme d’Assurance Maladie Obligatoire. L’expression désigne les régimes obligatoires de l’Assurance maladie. (définition)
  • AMC : L’AMC est le pendant de l’AMO. Elle est une autre expression pour parler des complémentaires santé et des mutuelles. (définition)
  • Carte Vitale : La carte Vitale est la carte d’assurance maladie de l’assurance maladie en France. Conçue par le groupement d’intérêt économique SESAM-Vitale, c’est une carte à puce au format carte de crédit (plus précisément au format ID1) permettant de justifier les droits du titulaire de la carte (ou de ses ayants droit, mineurs ou conjoint) à la couverture par un organisme de sécurité sociale des dépenses de santé en France. (définition)
  • CMU : protection sociale française permettant l’accès au soin, le remboursement des soins, prestations et médicaments à toute personne résidant en France et qui n’est pas déjà couverte par un autre régime obligatoire d’assurance maladie. (définition)
  • CPS : La carte CPS ou Carte de Professionnel de Santé est une carte d’identité professionnelle électronique dédiée aux secteurs de la santé et du médico-social. Elle permet à son titulaire d’attester de son identité et de ses qualifications professionnelles. (définition)
  • DPEC : la Demande de Prise En Charge correspond à la demande faite aux mutuelles afin de connaitre la part de prise en charge.
  • DRE : Le service de Demande de Remboursement Electronique (DRE) des Feuilles de Soins Électroniques (FSE) permet un envoi direct des DRE aux organismes d’assurance maladie complémentaire (AMC). (définition du GIE Sesam Vitale)
  • FSE : FSE signifie feuille de soins électronique. La FSE est utilisée comme moyen de liaison par une majorité de professionnels de santé à chaque fois que l’assuré fait usage de sa carte vitale. (Retrouvez le mode d’emploi Amélie de la FSE : ici)
  • Patient : Le malade, la personne qui consulte. (définition)
  • Téléservices : Ensemble des services en ligne proposés par la CPAM.
  • Télétransmission : La télétransmission désigne les échanges informatiques entre le régime obligatoire d’assurance maladie et la mutuelle ou complémentaire santé de l’assuré. Elle permet l’envoi direct des feuilles de soins en format numérique et un remboursement plus rapide du patient (définition)

Thème 9 : Le personnel d’un centre de santé :

  • Assistant(e) dentaire : L’assistant(e) dentaire prépare l’ensemble des instruments, matériaux et matériels nécessaires à l’intervention du praticien ; il ou elle assure l’assistance technique du professionnel, reçoit, accueille les patients et fixe les rendez-vous ; il ou elle prépare, constitue, actualise et classe les fichiers des dossiers médicaux ; il ou elle réalise les tâches administratives, voire comptables, nécessaires à la bonne marche du cabinet. L’assistant dentaire s’occupe également de l’organisation des rendez-vous du praticien : réponses téléphoniques, gestion du calendrier. (définition)
  • Dentiste : Praticien diplômé spécialisé dans les soins et la chirurgie des dents. (définition)
  • Directeur de centre : Il est manager et gestionnaire, en charge de veiller aux bonnes conditions de travail du personnel et de séjour des patients. (définition)
  • Gestionnaire tiers payant : Collaborateur d’une structure de santé s’occupant de la gestion du tiers-payant.
  • Médecin généraliste : Docteur chargé des soins médicaux généraux. Le Médecin généraliste est généralement le premier consulté en cas de problème de santé. Il effectue le suivi durable et régulier de ses patients. (définition)
  • Médecin spécialiste : Le médecin spécialiste est un médecin qui a choisi une spécialité parmi les nombreuses spécialités de médecine. Il se consacre donc uniquement à sa spécialité (exemple : cardiologie, gynécologie, cancérélogie, allergologie…). (définition)
  • Orthodontiste : Dentiste spécialiste d’orthodontie, spécialité dentaire vouée à la correction des mauvaises postures des mâchoires et des dents afin d’optimiser l’équilibre postural entre les structures osseuses, l’occlusion, ainsi que le développement des bases osseuses dans un but fonctionnel et esthétique. (définition)
  • Personnel d’accueil : Collaborateur en charge de l’accueil des patients et souvent de la partie administrative d’un centre de santé.
  • Responsable de centre : Les responsable de centre coordonne l’activité administrative et médicale en lien avec les médecins, les dentistes et les secrétaires médicales.
Demander une démo
ou un renseignement